Education à l’environnement

A La Maison d’Aïna, nous œuvrons pour que les enfants soient conscients des enjeux/difficultés liées à la destruction de la nature, pour qu’ils connaissent les bases du travail agricole, et pour développer aussi le sens des responsabilités. 

Ainsi, nos élèves sont sensibilisés depuis des années à la nécessité de préserver leur environnement : fabrication de compost, participation aux travaux agricoles, jardinage, entretien des plates-bandes fleuries sur les bords du chemin, plantations d’arbres, etc. Toutes ces activités font sens !

Le constat

80% de la forêt originelle a disparu à Madagascar. La déforestation est massive dans le pays et s’explique par trois activités : la culture sur brûlis, l’exploitation forestière, et la production de combustible et de charbon de bois pour les usages domestiques.

Tous les élèves participent le vendredi au nettoyage des classes et de la cour, et sont sensibilisés toute l’année à l’importance de vivre dans un environnement propre et rangé. Ils apprennent, par exemple, à ne pas jeter de déchets n’importe où, ce qui est une habitude fréquente à Madagascar, du fait de l’absence de service de ramassage des ordures.

Stabilisation des terrains :  Depuis le début de l’implantation de La Maison d’Aïna, nous avons veillé à stabiliser nos terrains pour qu’ils ne « glissent » pas du fait des cyclones et des fortes pluies, et que la cour soit plus sûre.

A Talakimaso, nous avons planté des arbres fruitiers et non-fruitiers variés sur le site. Ce n’est pas seulement un objectif de développement durable, mais c’est aussi par volonté de créer un cadre agréable et sûr dans lequel enfants et adultes évoluent au quotidien : pas de déchets qui traînent, des fleurs embellissent le site, il y a des zones ombragées agréables… Ainsi, le lieu est accueillant, agréable à vivre pour tous, adultes et enfants. Cela peut inciter les familles à prendre soin de l’environnement immédiat autour de leur maison.
Chaque année, les élèves de LMA participent à la « journée annuelle de reboisement » organisée par l’Etat malgache : c’est l’occasion de rappeler à chacun l’importance de la préservation des arbres : la forêt malgache diminue d’année en année : elle est décimée par la production de charbon de bois, et la culture sur brûlis, ou « tavy », habitude ancienne, qui occasionne de grands dommages sur toute l’Ile : après une relative fertilisation du sol par le brûlis, la terre devient ensuite infertile à tout jamais.
Avril 2018 : sous la conduite de M. Tsoa nos élèves ont appris à fabriquer du charbon « écologique », à l’aide de paille sèche. Un excellent moyen de lutter contre la déforestation… Nos élèves peuvent ainsi montrer à leurs parents comment faire à la maison.

Tous au potager : Chaque classe cultive un petit potager à entretenir avec soin, avant de pouvoir consommer et partager ensemble les produits cultivés à la cantine ! Ainsi, tous les élèves ont participé à la plantation de pois de bombas et de plants de patates douces en avril 2019.