Notre organisation

La Maison d’Aïna (LMA), est une association caritative à but non lucratif. Elle se divise en deux entités alignées sur les mêmes principes, les mêmes textes et la même organisation : La Maison d’Aïna-France, dont le siège est à Aix-en-Provence et qui est régie par la loi du 1er juillet 1901, et La Maison d’Aïna-Madagascar dont le siège est à Antananarivo. Chaque entité a un Conseil d’administration qui lui est propre mais les deux CA collaborent étroitement.
La présidente de La Maison d’Aïna-France est Nahida Coussonnet-Cé et la présidente du côté malgache est Hanta Ramakavelo, la fondatrice de l’association.

 

EN FRANCE

Le CA est constitué de 8 membres, dont 4 membres du bureau (la présidente, le vice-président, une trésorière et une secrétaire) et 4 conseillers qui participent étroitement à la vie de l’association. Chaque membre est en binôme sur ses fonctions avec un autre et toutes les décisions sont prises sur la base de la collégialité et de la majorité.

 

A MADAGASCAR

Le CA est composé de 9 membres, dont 5 membres du bureau (la présidente, la vice-présidente, une trésorière, un trésorier-adjoint et une secrétaire) et 4 conseillers. Sur le terrain, une équipe élargie de 19 salariés gère l'école avec trois responsables, M. Tsoa, Mme Miarivola et Mme Miora, sous la direction de Mme Geneviève Ramakavelo qui coordonne les actions entre LMA-France et LMA-Madagascar.

Une Charte commune définit le fonctionnement des deux Conseils d’administration français et malgache afin de resserrer les liens des deux entités et de clarifier les champs d’action de chacun. Toutes les actions et tous les projets initiés à Madagascar sont lancés d’un commun accord par les deux Conseils d’administration. En France, la comptabilité est assurée par la trésorière et à Madagascar c’est un cabinet comptable malgache qui assure la totalité des comptes de l’association, l’établissement des fiches de paie, les déclarations sociales et fiscales.