Accompagnement des jeunes

Le constat

Une fois la scolarité achevée (ou abandonnée en cours de route), beaucoup d’adolescents malgaches se trouvent désœuvrés, sans emploi ni réelle qualification professionnelle. Ils peinent alors à trouver un emploi stable, à subvenir à leurs besoins ou à soutenir leur famille. Les tentations sont fortes aussi (alcool, vol, etc.), d’autant plus qu’ils sont peu encadrés par leurs parents.

À La Maison d’Aïna, nous veillons à accompagner nos adolescents, aussi en période de vacances scolaires.
Quelques exemples :

2018-2019

Après avoir suivi l’école à La Maison d’Aïna, puis le collège, et étudié en lycée professionnel, Fidel et Honoré ont ensuite passé le permis de conduire (LMA a financé l’auto-école). Honoré conduit désormais ce véhicule, grâce au permis obtenu ce printemps. Sur cette photo, il transporte son frère sur la piste qui conduit à LMA. Fidel est photographié devant la grille de la « Bibliothèque ». En route vers l’autonomie !

2011

Pendant les vacances d’été, nos adolescents (filles et garçons) ont effectué de petits travaux à LMA : creusement d’un bassin double de rétention d’eau de pluie (5 mètres de profondeur), réfection de la piste d’accès à LMA bien abîmée par les pluies : il s’agissait de stabiliser le terrain pour que les véhicules puissent monter sans dommage jusqu’à l’école, située à 700m de la RN7. Pour ces jeunes, c’était un petit travail rémunéré destiné à aider leurs familles. Ainsi, ils ont pu effectuer des tâches utiles, tout en ayant des temps de détente à LMA.

A l’initiative de Charlotte C., une « rencontre-ados » a débuté en juillet 2019 : depuis, les adolescents se retrouvent avec quelques professeurs dans le rôle d’éducateurs le 1er samedi du mois à La Maison d’Aïna pour un temps spécifique, éducatif et ludique. Des temps d’échange sur ce qu’ils vivent, des activités manuelles, artistiques et/ou sportives (au choix) ponctuent la journée. C’est l’occasion de les voir, discuter ensemble des sujets qui les préoccupent, et déceler les difficultés individuelles. Par la suite, d’autres thèmes seront abordés, touchant à la prévention (comportements à risques, responsabilité, relations filles-garçons, etc.). Les adolescents sont contents de se retrouver en dehors d’un temps scolaire, d’avoir un temps spécifique qui leur est consacré.

Lorsque le jeune ne veut plus poursuivre des études, l’équipe de LMA lui cherche un stage, chez un professionnel, selon le secteur désiré.

Quelques exemples :

  • 2 nouveaux élèves sont devenus autonomes en 2019, par l’accès à un emploi stable. L’un d’eux est devenu pâtissier !
  • 3 élèves ont obtenu leur permis de conduire en 2018-2019 : LMA a financé les cours d’auto-école, sachant que pour ces 3 jeunes, l’obtention du permis était nécessaire pour leur permettre plus facilement de trouver un emploi.
  • 2 jeunes sont en stage au sein de l’entreprise Power Technology, qui installe des panneaux solaires. Cette formation leur permettra d’être opérationnels pour un emploi ailleurs.